Français soutenu : lettre « C »

  • Cabale : kabbale/manœuvres secrètes concertées contre quelqu’un ou quelque chose/science occulte —-> cabalistique : qui est relatif à la kabbale/qui a rapport à l’occultisme/mystérieux, difficilement compréhensible
  • Cabotin : comédien, acteur, actrice sans talent/personne qui cherche à se faire valoir par une affectation théâtrale —-> cabotinage : façon de jouer au cabotin/comportement affecté
  • Cacique : chef (cultures amérindiennes)/personnalité nantie d’une fonction importante ou d’une influence notable sur un groupe
  • Cacochyme : capricieux et désagréable/d’une santé déficiente par l’effet de l’âge
  • Cacographe : mauvais écrivain
  • Caduque : qui touche à sa fin/qui n’a plus cours
  • Cagot : personne qui affiche une dévotion excessive, outrée ou d’une sincérité douteuse
  • Callipyge : qui a les fesses fortement développées
  • Calotin : partisan du clergé
  • Camaïeu : pierre fine taillée ou peinture avec des couches de  même couleur de ton différent
  • Camouflet : vexation humiliante
  • Cancaner : faire des cancans, des ragots
  • Candide : d’un blanc pur/pur et innocent sans défiance
  • Capiteux : qui porte, monte à la tête, échauffe les sens/qui excite le désir
  • Captieux : qui tend sous des apparences de vérité, à surprendre l’esprit, à tromper, à induire en erreur
  • Caravansérail : lieu animé, en désordre/lieu fréquenté par des étrangers de différentes provenances
  • Cardinal : qui sert de pivot, qui est principal
  • Carnation : couleur, apparence de la chair d’une personne
  • Carrossable : où peuvent circuler des voitures
  • Catatonique : état d’une personne totalement inactive, immobile
  • Catharsis : purgation des passions/libération d’affects refoulés et traumatiques
  • Caudataire : homme obséquieux et flatteur
  • Cauteleux : qui agit d’une manière hypocrite et habile
  • Célimène : femme d’esprit, coquette et séduisante
  • Cénacle : réunion d’un petit nombre d’hommes de lettres, d’artistes, de philosophes partageant les mêmes idées
  • Centration : fait de devenir centre, d’acquérir un centre/surestimation d’une sensation
  • Cerbère : portier brutal, hargneux
  • Céruléen : d’une couleur bleu ciel
  • Césarisme : système politique consistant dans le gouvernement d’un dictateur qui s’appuie ou tente de s’appuyer sur le peuple
  • Césure : interruption, suspension du discours oral/temps d’arrêt en musique
  • Chafouin : rusé, sournois
  • Chamarré : orné de chamarrures (assemblage de couleurs voyantes et disparates)
  • Chantre : auteur qui célèbre qqn ou qqch.
  • Châtier : infliger une peine sévère pour corriger/rendre plus correct et plus pur (le style)
  • Chatoyer : changer de couleur, avoir des reflets différents suivant le jeu de lumière
  • Chausse-trape : trou recouvert cachant un piège/piège, embuche tendue à qqn
  • Chenu : dont les cheveux sont devenus blancs de vieillesse/blanc, blanchi/de qualité supérieure (du chenu : du bon)
  • Cheviller : assembler des pièces avec des chevilles (« avoir l’âme chevillée au corps »=avoir la vie dure)
  • Chienlit : masque de carnaval/mascarade tumultueuse et désordonnée/désordre
  • Chrysalide : forme intermédiaire entre la chenille et le papillon/état provisoire, où des caractéristiques positives ne sont pas épanouies
  • Cinglant : qui blesse
  • Circumnavigation : voyage, circuit maritime autour d’un continent ou du globe
  • Clabauder : crier sans motif, protester, faire des reproches sans sujet et d’une façon malveillante
  • Claustral : qui rappelle la vie d’un cloitre, sa régularité, son calme —> claustration : état d’une personne enfermée dans un lieu clos, isolé du monde
  • Clientélisme : élargir son influence par des procédés démagogiques d’attribution de privilèges
  • Clivage : séparation par plans, par niveaux/action de séparer un ensemble en partie
  • Cluster : groupement d’un petit nombre d’objets
  • Cocagne : réjouissance (« pays de cocagne » : pays imaginaire où l’on a tout en abondance)
  • Coercitif : qui exerce une contrainte, une coercition
  • Cogito : expérience subjective de la pensée rationnelle
  • Coi : qui se tient tranquille, immobile et silencieux
  • Cohorte : groupe/troupe de combattants/ensemble des individus ou des couples ayant vécu un évènement semblable pendant la même période de temps
  • Colifichet : petit objet de fantaisie sans grande valeur
  • Collapsus : lassitude extrême, faiblesse absolue/affaissement organique
  • Collationner : comparer, confronter, examiner
  • Colliger : réunir en un recueil
  • Collusion : entente secrète entre adversaires au préjudice d’un tiers
  • Comice : assemblée populaire appelée à voter sur un plébiscite
  • Commensurable : grandeur qui a avec une autre grandeur une commune mesure, comparable
  • Comminatoire : qui constitue une mise en demeure, un avertissement ou une menace
  • Commisération : sentiment de pitié qui fait prendre part à la peine des malheureux
  • Commuer : changer, transformer
  • Commutation : substitution, remplacement
  • Compassé : dont le comportement est affecté, sans rien de simple, de spontané
  • Compendieux : exprimé en peu de mots / qui s’exprime de façon concise
  • Complexion : ensemble des éléments constitutifs du corps humain du point de vue fonctionnel, constitution , nature
  • Componction : gravité recueillie et affectée
  • Concetti : trait d’esprit brillant
  • Concupiscent : salace, lascif, animé par le désir des biens terrestres
  • Concussion : perception illicite par un agent public de sommes qu’il sait ne pas être dues
  • Condescendance : complaisance par laquelle qqn s’abaisse au niveau d’autrui/supériorité bienveillante mêlée de mépris
  • Congru : qui convient exactement à une situation donnée (« portion congrue » : pension donnée au curé pour compléter le casuel/revenu à peine suffisant pour subsister)
  • Congruent : qui convient, qui s’applique bien
  • Conjecture : opinion fondée sur des opinions, des apparences
  • Connexe : qui a des rapports étroits avec autre chose
  • Consomption : anéantissement, destruction
  • Consubstantiel : coexistant, inséparable de
  • Contemplation : concentration de l’esprit sur un sujet intellectuel ou religieux/action de s’absorber dans l’observation attentive de qqn ou qqch.
  • Contempteur : personne qui méprise, dénigre
  • Contingent : qui peut se produire ou non, soumis au hasard/rencontré par hasard, non essentiel
  • Contondant : qui blesse, meurtrir sans couper ni percer
  • Contrepoint : motif secondaire qui se superpose à qqch. en ayant une réalité proche (« en contrepoint » : simultanément et indépendamment, mais comme une sorte d’accompagnement)
  • Contrevenir : agir contrairement
  • Cornélien : se dit d’une situation caractérisée par un dilemme, un conflit entre le sentiment et le devoir
  • Corollaire : vérité qui découle d’une autre, conséquence, suite naturelle
  • Corroborer : donner appui, ajouter de la force à une idée, une opinion
  • Cossard : paresseux
  • Cristalliser : rassembler des éléments épars en un tout cohérent concrétiser/se préciser, en parlant de sentiments d’idées
  • Cuistre : pédant vaniteux et ridicule
  • Curée : ruée sur qqch., dispute âpre et violente pour qqch, laissé disponible à l’occasion d’un évènement
  • Cyclothymie : anomalie ou constitution psychique qui fait alterner les périodes d’excitation (instabilité, euphorie) et de dépression (apathie, mélancolie)

En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire