Français désuet : 120 mots au charme hors du temps

La désuétude est une étape dans la formation et l’évolution des langues ; elle correspond à un élagage par la pratique et l’usage du langage, qui sanctionne les mots devant être considérés comme « courants ». Elle s’inscrit dans un cadre plus large qui conduit à la disparition pure et simple de certains mots ayant parfois connu une fortune importante à une époque antérieure.

L’Académie française, dans son œuvre lexicographique, ne fait qu’entériner, avaliser une situation de fait, en donnant un instantané du langage courant et en qualifiant de « désuet » certains termes, voire en les éliminant purement et simplement.

Certains mots anciens ou vieillis conservent néanmoins un charme désuet qui plaide en faveur de leur utilisation afin d’éviter leur disparition.

MotsSignification
amphitryonhôte qui offre à dîner
argousinlourdaud, stupide et grossier
atourtoilette, ornement
attrape-minonhypocrite qui attrape les simples
babillardbavard
badauderieparole sans importance/ causerie naïve, bavardage du badaud
baillerdonner
bailleulpersonne qui remet les côtes en place, les os cassés ou disloqués
bancrochequi a les jambes torses et la marche irrégulière
barbaricairepeintre qui exécute des représentations d’hommes & d’animaux en tapisserie ou avec des soies de différentes couleurs
barbonhomme âgé
barguignerhésiter
bathproche de la notion de beau, puissant et élancé, joli et agréable
béjaunejeune homme sot et inexpérimenté
billeveséeparole vide de sens, idée creuse
brimborionpetit objet de peu de valeur
brocardpetit trait moqueur, raillerie
cagoterieferveur hypocrite, bigoterie, cafardise
calembredainespropos extravagant ; plaisanterie futile
cancanbavardage médisant
caponpeureux
carabistouillebaliverne, calembredaine
caracopièce simple et sobre, sans volants, nœuds de dentelles ou autres broderies excessives
cautèleprudence rusée
chemineaucelui qui parcourt les chemins et qui vit de petites besognes, d’aumônes, de larcins.
chenapanindividu sans moralité, prêt à tous les mauvais coups ; vaurien
clampintraînard, fainéant / Individu quelconque
cligne-musettejeu d’enfants durant lequel l’un d’entre eux ferme les yeux pendant que les autres se cachent
contre-aimeraimer en retour, en réponse à un amour déclaré
coquecigruebaliverne, absurdité
courte-haleineessoufflement, respiration difficile et fréquente
croque-lardonpique-assiette, personne qui cherche des invitations à dîner ou qui remplit ses poches de petits fours dans tous les cocktails mondains.
croustillercroquer agréablement sous la dent, en parlant d’un gâteau, d’une croûte / manger léger
débagoulervomir/proférer (une suite de paroles, souvent désagréables)
déduitdivertissement, activité de plaisir, occupation agréable
derechefune seconde fois ; encore une fois.
diantre !juron qui marque l’étonnement, la perplexité ou l’admiration
emberlucoterséduire par la ruse
embrouillaminisituation extrêmement compliquée et embrouillée
éplapourdiétonné, stupéfait
étaliercelui ou celle qui tient un étal
faixcharge pesante
faquinhomme de peu de valeur, mal élevé et méprisable/ personnage fier, insolent, hautain ou impertinent
fesse-mathieuusurier/avare
fi!interjection exprimant le dédain, le dégoût
fla-flarecherche de l’effet
flambardgai luron
flandrinsobriquet qui désigne un homme de haute taille, mince et d’allure molle
fleureterpasser du temps [avec une personne] dans le but de lui plaire ou de la séduire
gandinjeune homme d’une élégance excessive
gueuxpersonne qui vit d’aumônes
goguenardiseplaisanterie, raillerie
gommeuxdandy, élégant, prétentieux, désœuvré et vaniteux
goualantechanson populaire
gourgandinefemme facile
grimaudjeune écolier ignorant/ maître ignare
hommassequi a une allure, des manières jugées comme masculines.
huisporte
icelui, icelleicelui, icelle
irénismeattitude visant à la compréhension mutuelle en se focalisant sur ce qui unit ou rapproche et en minimisant ce qui éloigne ou amène au conflit
jarnicotonjuron destiné à remplacer je renie Dieu
jean-foutreindividu incapable, sur lequel on ne peut compter
jocrissebenêt, nigaud
jouvenceau/celleadolescent, adolescente
licheurcelui, ou celle, qui aime à boire et à bien manger
lupanarmaison de prostitution
macachepas du tout ; rien du tout
mafflujoufflu 
manantroturier assujetti à la justice seigneuriale / paysan
margouillismélange informe ou répugnant
marmaillegroupe nombreux de jeunes enfants bruyants
mâtinpersonne malicieuse, turbulente
matutinaldu matin, qui a lieu le matin
melifluqui a la douceur du miel
mirliflorejeune élégant prétentieux
momerieattitude, pratique hypocrite ou ridicule
muchecachette
nasardechiquenaude sur le nez
nénettejeune fille ; jeune femme
nitescencelueur, clarté, rayonnement
pandiculeraction d’étendre les bras vers le haut et d’allonger les jambes en bâillant
patachediligence à bon marché
pauvressepersonne qui a peu de biens, de ressources
peccamineuxqui est de l’ordre du péché; relatif au péché
pékinindividu, civil/personne anonyme
pendardcoquin, fripon, vaurien
péronnellejeune femme, jeune fille sotte et bavarde
pétunerfumer, priser du tabac
postéromanieenvie d’avoir des descendants, des héritiers
potinerfaire des potins, des commérages
potron-minetle point du jour, l’aube
priapéepoème, peinture, scène ou spectacle obscène
prône-misèrecelui qui se plaint sans cesse
purotinhomme dans la purée, dans la misère ; fauché
rastaquouèreétranger aux allures voyantes, affichant une richesse suspecte
remembranceévocation ; souvenir
ribotejoyeux excès de table et de boisson
rioterrire à demi, doucement
rognonnergrommeler entre ses dents, râler
rufianentremetteur, souteneur/aventurier peu scrupuleux
s’acagnarderrester oisif, paresser
s’ébaudirse réjouir
s’esbignerse sauver, s’enfuir
s’opiniâtrers’obstiner à tort dans ce qu’on a entrepris
saperlipopettejuron exprimant le dépit
sapiencesagesse et science
savatevieille chaussure ou vieille pantoufle/ Personne maladroite
scrogneugneuinterjection, juron atténué
seoirconvenir
septentrionle nord
sobriquetsurnom familier, généralement moqueur
subséquemmentaprès cela, en conséquence de quoi
suivez-moi-jeune-hommeruban qui pend au derrière du chapeau ou de la robe d’une femme
tire-lainevoleur
toquerfrapper légèrement, discrètement
tranche-montagnesfanfaron qui se vante d’exploits fabuleux
trotte-menuqui trotte à petits pas
turlutainepropos sans cesse répété
valétudinairemaladif
venettepeur
vétillechose insignifiante

Laisser un commentaire