"Ne" adverbe de négation

Adverbe de négation « ne » : seul ou avec un autre adverbe de négation

De façon générale, l’adverbe de négation « ne » est employé avec un autre adverbe de négation. Néanmoins, dans certains contextes, il est possible de l’employer seul. Qu’en est-il ?

EmploisExemples
« Ne » suivi des verbes « cesser« , « oser« , « pouvoir » et « savoir« Je ne cesse de te le dire. (ou: Je ne cesse pas de te le dire.)/ Je ne sais quand je te reverrai. (ou: Je ne sais pas quand je te reverrai.) / Je n’ose y penser. (ou: Je n’ose pas y penser.)/ Je ne peux l’envisager. (ou: Je ne peux pas l’envisager.)
« Si (conditionnel) » + « ne », en particulier à la 1ere personne du singulierSi je ne m’abuse… (ou: si je ne m’abuse pas…)/ Si je ne me trompe…(ou: si je ne me trompe pas…)
« De (complément de temps), signifiant « jamais », + « ne »Il n’a de sa vie réalisé ses erreurs. (Il n’a jamais réalisé ses erreurs)

EmploisExemples
« Ne » + « de sitôt« Elle ne le reverra de sitôt.
« Cela fait… que » ou « depuis…que » ou « il y a …que » ou « voici et voilà… que » + « Ne » pour marquer la négation ou marquer la duréeVoilà trois jours qu’il n’a pris son vélo. / Cela fait plus de deux jours que je ne l’ai croisé./ Il y a près d’une semaine que je ne l’ai vue.

Dans certains contextes, il est ainsi possible d’éluder l’adverbe de négation associé à l’adverbe de négation « ne ».

De fait, il faut souligner que cet usage appartient de plus en plus au langage soutenu. L’adverbe de négation « ne » est de plus en plus souvent escamoté et l’adverbe de négation associé conservé pour bien marquer la négation (« pas », « que »…).

« C’est pas juste. Il n’a de cesse de tout critiquer. Je ne sais quoi penser. »


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire