« À l’attention de » ou « À l’intention de » ?

On confond souvent les locutions « à l’attention de » et « à l’intention de« . Outre leur prononciation très proche, elles sont utilisées toutes deux pour introduire le ou la destinataire de quelque chose. Leurs contextes d’emploi sont pourtant différents.

À l’attention de
On la retrouve principalement dans des contextes de correspondance administrative ou commerciale. Elle apparaît sur un document destiné à un groupe de personnes, généralement une lettre ou une enveloppe adressée à une entreprise ou à un organisme, et sert à préciser le nom de la personne à qui le document doit être remis plus précisément. Le document est porté à son attention. Elle est ainsi utilisée lorsqu’on veut charger une personne en particulier de transmettre au groupe le message. Cet usage, établi du temps où tout le courrier d’une société ou d’une communauté était centralisé à un même point de réception, tombe en désuétude, car il est toujours possible, voire préférable, d’indiquer à qui le message s’adresse.

À l’intention de
Son emploi ne relève pas de la correspondance administrative. On l’utilise dans n’importe quel contexte avec le sens de « pour, destiné à, en l’honneur de ». Cela engage davantage l’émetteur qui effectue une démarche pour qu’elle soit agréable ou profitable à quelqu’un.

Vérification :

«À l’attention de» peut être remplacé par la locution par «à l’adresse de»; «à l’intention de» par la locution par «en l’honneur de» ou «dans l’intérêt de».

Citation :

« À l’attention de Sophie,

Nous organisons samedi une cérémonie de remise de prix à l’intention des enfants méritants. »

Anonyme

Laisser un commentaire