Expressions utilisant des vêtements ou des accessoires

La langue française comporte de nombreuses expressions utilisant des noms de vêtements ou d’accessoires.

Nous avons repris les principales avec leur signification.

VêtementsExpressions
(chaussures de) basket
être bien dans ses baskets : être à l’aise, bien dans sa peau
lâcher les baskets : laisser tranquille
basque (partie découpée du vêtement qui descend au-dessous de la taille)coller aux basques : suivre de très près
lâcher les basques : laisser tranquille
bonnetavoir la tête près du bonnet : se fâcher facilement
c’est blanc bonnet et bonnet blanc : choses présentées comme différentes mais en fait identiques ou très similaires
deux têtes dans le même bonnet: deux personnes liées d’amitié ou d’intérêt et qui sont toujours de la même opinion, du même sentiment
gros bonnet : personnage important
mettre la main au bonnet : mettre la main au chapeau, ôter son chapeau par respect
opiner du bonnet: se déclarer de l’avis d’un autre, sans y rien ajouter ni en rien retrancher
se casser le bonnet : réfléchir avec force, intensément
bottesbotter en touche : éviter une situation ou une discussion
bruit de bottes: menace de coup d’État militaire, menace de guerre
chausser ses bottes de sept lieues : se préparer à marcher, à voyager rapidement, ou bien connaître une ascension (sociale, professionnelle) fulgurante
en avoir plein les bottes : être très fatigué (voire énervé) après une longue marche
être à la botte de quelqu’un : lui obéir sur-le-champ
lécher les bottes de quelqu’un: le flatter bassement
un lèche bottes : personne qui n’a pas beaucoup de fierté et qu’on peut donc utiliser comme un vulgaire chiffon
mettre (avoir) du foin dans ses bottes : accumuler (avoir) beaucoup d’argent
se tenir (rester) droit dans ses bottes : garder une attitude ferme et déterminée, sans plier
bretellesavec ceinture et bretelles : avec un luxe de précautions, sans prendre de risque
se faire remonter les bretelles : se faire réprimander, remettre en place par quelqu’un
caperire sous cape : rire intérieurement
casquetteavoir plusieurs casquettes, avoir une double casquette : posséder différents rôles, différentes fonctions
en avoir par-dessus de la casquette : en avoir assez, être excédé
en avoir ras (ou pleinla casquette : être fatigué, las, en avoir assez
en avoir sous la casquette : être capable de réfléchir, plus qu’il n’y paraît
être ras (ou bas) de la casquette : être obtus, stupide
ceintureavec ceinture et bretelles : avec un luxe de précautions, sans prendre de risque
faire ceinture : se passer de quelque chose
ne pas arriver à la ceinture de quelqu’un : être inférieur en talent, en mérite à un autre
se serrer la ceinture : faire attention à ses dépenses, réduire son train de vie
chapeauchapeau ! : félicitations !
coup de chapeau, chapeau bas, tirer son chapeau : salut, rendre hommage à quelqu’un
en baver des ronds de chapeaux : souffrir
faire un coup du chapeau : marquer trois buts consécutivement dans un même match de football
manger son chapeau : regretter amèrement une action ou une promesse
porter le chapeau : endosser la culpabilité
sortir du chapeau : faire apparaître comme par magie
travailler du chapeau : délirer, être fou
chaussettejus de chaussette : en argot, désigne du mauvais café
laisser tomber quelqu’un comme une vieille chaussette : considérer quelqu’un comme un objet de rebut
retourner quelqu’un comme une vieille chaussette : faire sans effort passer quelqu’un d’une opinion à l’opinion opposée
y aller en chaussette : accomplir une action à risque sans prendre les précautions nécessaires
chaussure– trouver chaussure à son pied : trouver justement ce qu’il faut, ce qui convient
une chaussure à tous pieds : une opinion, une doctrine banale, accommodée de manière qu’elle puisse plaire aux esprits les plus opposés
chemisechanger comme de chemise : changer souvent et facilement
donner sa chemise : être généreux
être comme cul et chemise : bien s’entendre, se fréquenter souvent
jusqu’à sa dernière chemise : tout ce qu’on a
– mouiller sa chemise : participer activement, travailler à quelque chose, s’impliquer
s’en moquer comme sa première chemise : être totalement indifférent à quelque chose
y laisser sa chemise : tout perdre
colcol blanc : employés de bureau, cadres d’entreprise, élites du monde des affaires et de l’entreprise en particulier, parfois aussi de la politique
col bleu : individus faisant partie du bas de la hiérarchie de l’entreprise, en particulier les ouvriers et les exécutants des tâches manuelles, par opposition aux cols blancs qui en représentent les dirigeants et les cadres
se hausser du col : se donner un air important
cravates’en jeter un derrière la cravate : boire un verre
culotteattraper quelqu’un par le fond de la culotte
faire dans sa culotte : au sens figuré, être saisi par la peur
porter la culotte : assurer le rôle dominant dans un couple
sans-culotte : personnages emblématiques de la Révolution française
marquer à la culotte : surveiller de près quelqu’un, ne pas le lâcher

gantaller comme un gant : s’adapter exactement aux formes, en parlant d’un vêtement
jeter le gant : défier quelqu’un au combat
jeter les gants : abandonner le combat, accepter la défaite
prendre des gants : prendre beaucoup de précautions pour faire ou dire une chose sans blesser celui à qui on a affaire
ramasser le gant, relever le gant : accepter ce défi
se donner les gants d’une chose : s’en attribuer mal à propos l’honneur, le mérite
souple comme un gant : d’une humeur facile et accommodante.
une main de fer dans un gant de velours : autorité ferme sous une apparence douce
habitl’habit ne fait pas le moine : il ne faut pas juger les personnes d’après les apparences
l’habit fait l’homme : le caractère de l’homme s’annonce par son extérieur
mettre habit bas : mourir
prendre l’habit : devenir religieux, religieuse
juponcoureur de jupons : homme multipliant les conquêtes féminines
s’accrocher aux (ne pas quitter les) jupons de sa mère : ne pas s’émanciper
lingeêtre blanc comme un linge : être livide
laver son linge sale en famille : régler ses différends dans le cercle fermé de la famille
mancheavoir, mettre, tenir quelqu’un dans sa manche : avoir, obtenir la protection ou l’accord de quelqu’un ayant d’importants pouvoirs pour entreprendre une affaire
effets de manche : agitation des bras pour rajouter de l’importance à des paroles via l’effet visuel, principalement dans le domaine judiciaire (avocat)
faire la manche : mendier
se faire tirer la manche : se faire prier
se retrousser les manches : se mettre au travail
une autre paire de manches : quelque chose de radicalement différent
manteaus’envelopper de son manteau : se résigner, attendre son sort avec calme au milieu des dangers
vendre sous le manteau : vendre clandestinement
pantalonbaisser son pantalon : passer aux aveux ou accepter quelque chose qu’on ne souhaitait pas initialement
obéir le doigt sur la couture du pantalon : obéir rapidement et avec rigueur, comme un militaire qui se tient au garde-à-vous et doit positionner ses mains le long du corps, le petit doigt de la main aligné sur la couture du pantalon
pompescirer les pompes de quelqu’un : flatter quelqu’un
être à côté de ses pompes : être mal à l’aise, pas concentré, faire des choses sans être suffisamment concentré
pourpointà brûle-pourpoint : par surprise, brusquement, faire quelque chose directement et sans prévenir
semellecette viande c’est de la semelle : viande trop cuite
ne pas quitter quelqu’un d’une semelle : suivre (ou surveiller…) pas-à-pas
slipcoûter la peau du slip : coûter horriblement cher
soulierêtre dans ses petits souliers : être penaud
stringêtre tendu comme un string : être stressé, angoissé
tablierrendre son tablier : démissionner
vesteretourner sa veste : changer d’opinion, du tout au tout.
se prendre une veste : subir un échec, notamment lors d’une élection ou d’une conquête amoureuse…
tomber la veste : se dévêtir


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire