"tout de suite" ou "de suite" ?

« Tout de suite » ou « de suite » ?

Les deux formes « tout de suite » et « de suite » ont toujours été très proches, ayant le même sens au XVIIe et XVIIIe siècle. Dans le langage courant, la forme « de suite » est de plus en plus utilisée à la place de la forme « tout de suite ». Qu’en est-il ?

Tout de suite

Il faut noter qu’au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, la forme « tout de suite » était un renforcement de la forme « de suite »; les deux formes signifiant « d’affilée ».

À présent, l’expression « tout de suite » signifie immédiatement, sans délai lorsqu’il est question de temps. Elle est aussi utilisée quand il est question d’espace et est suivie généralement d’une préposition « avant », « après », « à côté », « derrière ».

Exemples : « Viens tout de suite » (ou « viens ici et maintenant »). / « Le restaurant se trouve tout de suite à droite après le feu ».

De suite

L’expression  » de suite » veut dire à la suite l’un(e) de l’autre, l’un après l’autre, d’affilée. Elle est toujours précédée d’une indication de temps ou de fréquence.

Exemples : « Il est resté alité trois jours de suite ». / « Trois heures de suite, j’ai attendu le résultat du concours ».

Dans le registre familier, « de suite » est de plus en plus employé de façon incorrecte à la place de « tout de suite », car de format plus court et généralement utilisé à titre d’injonction ou de réponse rapide à une demande pressante. ( « Je viens de suite »).


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire