« Ouvrir la boite de Pandore » : origine et signification

Allusion à un épisode de la mythologie grecque dont l’héroïne est Pandore, première femme de l’humanité, accusée de libérer tous les maux sur Terre, l’expression « ouvrir la boite de Pandore » est passée depuis dans le langage courant dans un sens moins pessimiste.

Sa signification :

  • soulever un problème ou générer une situation ayant pour effet d’aggraver au lieu d’atténuer le problème ou la situation.
  • déclencher une série d’événements successifs et désastreux, inarrêtables ou presque.

Son origine :

Ce mythe est notamment relaté par Hésiode, poète grec du VIIIe siècle avant J. C.

Avant les humains, il n’y avait que les immortels, les dieux et les titans. Les frères Prométhée et Épiméthée étaient des Titans, et ils s’étaient battus au côté des dieux dans une guerre épique. Zeus a demandé à Prométhée de créer un homme avec de l’argile et de l’eau. Épiméthée a dû créer les animaux, leur donnant les dons du courage, de la rapidité, etc et n’en laissant aucun pour les hommes. Prométhée a décidé de donner une arme à l’homme : le feu. Il a volé le feu provenant de la foudre de Zeus, du soleil ou de la forge d’Héphaïstos.

Zeus, n’appréciant pas ce cadeau donné à l’humanité, décida de créer Pandora (signifiant « dotée de tous les dons ») pour punir Prométhée. Créée à partir d’eau et de terre, chaque dieu et déesse lui donna des cadeaux (la beauté, le charme, la musique, et d’autres talents incomparables) et des dons (la curiosité, l’orgueil, ou encore la fierté).

Zeus offrit Pandora en mariage à Épiméthée, celle-ci recevant une jarre. Cette notion de jarre disparut au XVIe siècle suite à une erreur de traduction. Bien qu’ayant l’interdiction d’ouvrir la jarre, Pandora, curieuse, se laissa aller à la tentation et libéra tous les maux terrestres (la vieillesse, la famine, la guerre, la misère, la maladie, les épidémies, les vices, entre autres) avant de la refermer, emprisonnant l’espérance, qui n’eut pas le temps d’en sortir. Ce fut la fin de l’âge d’or de l’humanité.

« Auparavant, les tribus des hommes vivaient sur la terre, exemptes des tristes souffrances, du pénible travail et de ces cruelles maladies qui amènent la vieillesse, car les hommes qui souffrent vieillissent promptement. Pandore, tenant dans ses mains un grand vase, en souleva le couvercle, et les maux terribles qu’il renfermait se répandirent au loin. L’Espérance seule resta. Arrêtée sur les bords du vase, elle ne s’envola point, Pandore ayant remis le couvercle, par l’ordre de Jupiter qui porte l’égide et rassemble les nuages. Depuis ce jour, mille calamités entourent les hommes de toutes parts : la terre est remplie de maux, la mer en est remplie, les maladies se plaisent à tourmenter les mortels nuit et jour et leur apportent en silence toutes les douleurs, car le prudent Jupiter les a privées de la voix. Nul ne peut donc échapper à la volonté de Jupiter.« 

Hésiode – Les Travaux et les Jours

L’expression :

Signifiant au départ « apporter beaucoup de problèmes », son sens a depuis évolué, étant utilisée de manière moins pessimiste: « ouvrir le champ des possibles, se diriger vers l’inconnu ». Parfois, elle est employée dans le sens d’ « ouvrir une discussion qui promet d’être longue, lancer un débat sur un sujet polémique ».


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire