"Pas de problèmes" ou "pas de problème" ?

« Pas de problèmes » ou « pas de problème » ?

On hésite parfois entre les deux formes « pas de problèmes » et « pas de problème ». Qu’en est-il ?

« Pas de problèmes » :

On utilise la forme au pluriel « pas de problèmes » lorsqu’on fait référence à plusieurs difficultés, ennuis ou complications. On indique que plusieurs problèmes seront évités ou ne surviendront pas.

Exemple : Je n’avais pas de problèmes avec mes voisins.

« Pas de problème » :

On utilise la forme au singulier « pas de problème » lorsqu’on évoque un problème précis, une situation particulière suscitant de l’inquiétude ou lorsqu’il s’agit d’une réalité non dénombrable, abstraite.

Exemple : Il n’y a pas de problème à dire la vérité ./ Il n’y a pas de problème à évoquer cet incident.

Usage :

La forme au singulier « pas de problème » est de plus en plus utilisée pour évoquer le fait qu’il n’y a aucun (zéro) problème, la forme au pluriel étant plus rare.

Par ailleurs, il faut noter que le terme « souci » est fréquemment employé de façon incorrecte à la place du mot « problème ». On privilégiera la forme « pas de problème » à la forme « pas de souci ».


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire