Les nuances de bleu : noms et origines

Le bleu, couleur primaire, associé au ciel ou à la mer et représentant l’infini, l’horizon, la paix et la sérénité, comporte de nombreuses nuances. Celles-ci sont codifiées dans les différents nuanciers et se voient attribuer un nom original permis par la grande richesse de la langue française.

Nous avons repris ci-dessous la teinte, le nom et l’origine du nom de 50 nuances de bleu.

TeinteNomOrigine
acier.pngAcierSynonyme de bleu de Prusse, il s’obtient en faisant chauffer l’acier.
aigue.pngAigue-marineInspiré par l’aigue-marine, incolore et dont la couleur change selon la lumière
ma.pngAzurEn référence à l’azur, couleur du ciel et des flots.
azuré.pngAzuré 
barb.pngBarbeauSe rapporte à la fleur du bleuet des champs ou barbeau- Très à la mode pour les costumes masculins au milieu du début du XIXè siècle.
bleu.pngBleu 
Bleu-vert 
Bleu-violet 
BleuetProche du bleu barbeau.
6.pngCéruléumParfois appelé bleu céruléen ou bleu céleste, il est fabriqué à partir de cobalt.
14.pngCanardCouleur de certains canards « colvert ».
cap.pngCapri
Cel.pngCéladonCette couleur obtenue par la cuisson en réduction de l’oxyde de fer des terres porcelaineuses de Chine rappelle celle des rubans de Céladon, berger de l’Astrée
14.pngCéleste En référence à la voute céleste
13.pngCharretteUtilisé pour peindre certains charrettes ou pour les contrevents en bois (Ile de ré).
12.pngCielBleu issu de la diffusion de la lumière
11.pngCobaltA base de cobalt. Utilisé pour l’émailler porcelaine (Chine) et verre (Perse, Grèce)
Cyan.pngCyancomplémentaire du rouge en synthèse soustractive
9.pngDenimDérivé de la teinture d’indigo
8.pngDragéeEn référence à la couleur des dragées
7ÉgyptienUtilisé par les anciens Égyptiens à partir de la IVe dynastie, aussi connu sous le nom de fritte de bleu égyptien et désigné à l’époque de « lapis-lazuli », en référence à la couleur bleue de la pierre.
6.pngÉlectriqueL’expression « lumière bleue électrique » désigne, dans la première moitié du XIXe siècle, la couleur de l’éclairage à l’arc qui dans la lumière de l’éclairage au gaz semble bleue. Fait aussi référence aux décharges spectaculaires des machines électrostatiques.
france.pngFrance (de)Variante française du bleu de Prusse.
fum.pngFuméeRappelant la couleur de la fumée provenant de la combustion du bois de chauffage.


22Givré En référence à la couleur du givre
24Gris de linInspiré de la couleur de la fleur du lin.
HorizonUtilisé pour les uniformes bleu-gris des troupes métropolitaines françaises de 1915 à 1921.
AIndigoIssu de la teinture d’indigo
BLavandeInspiré par la plante (lavande aspic).
CMajorelleInspiré par la couleur des murs du jardin du peintre français Jacques Majorelle. Dit aussi bleu Guimet.
DMarineFait référence à la couleur portée par les marins de la Royal Navy adopté par d’autres corps de marine ailleurs dans le monde.
EMayaFabriqué par les civilisations précolombiennes (Mayas et Aztèques) à partir de fleurs bleues.
41MinéralMélange de bleu de Prusse avec de l’alumine, du carbonate, de la magnésie et du carbonate de zinc.
40Minuit (de)Renvoie au noir.  Effet Purkinje : les couleurs paraissent plus bleues quand la lumière baisse, et que l’on passe de la vision diurne, à la vision crépusculaire.
39NuitA l’Opéra, pour les scènes de nuit, la toile de fond était peinte en bleu percé de trous éclairés par des luminaires figurant les étoiles, dont la clarté rendait, par contraste, l’obscurité de la nuit.
38OutremerObtenu par broyage de la pierre fine de lapis-lazuli et parmi les plus chers des pigments, sa synthèse au XIXe siècle en a fait un des moins coûteux.
37PaonEn référence à certaines parties du plumage du paon bleu.
36PastelFabriqué à partir d’une plante médicinale qui fut largement cultivée au cours du Moyen Âge et de la Renaissance, en Europe, pour la production de cette teinture bleue, extraite des feuilles, avant d’être détrônée par l’indigotier et les colorants de synthèse.
35PersanUtilisé en perse en céramique ou en teinturerie
34PervencheFait référence à la fleur pervenche
33PétroleNe se réfère pas à la couleur d’un objet, mais évoque vaguement un phénomène moderne.
VPrusse (de)D’abord un pigment, l’association de ce pays au bleu se manifeste aussi dans le domaine militaire (uniforme des régiments d’infanterie de ligne sous Frédéric-Guillaume Ier).
jjjjjjjjj.pngRoicouleur principale de l’uniforme du régiment des Gardes françaises créé en 1563 pour assurer la garde du roi devenu celui de la Garde nationale à la Révolution.Extrait de la guède (pastel des teinturiers) ou du bois de campêche.
jjjjjjjjSabreNuance de bleu saphir
jjjjjjjSaphirFait référence à la pierre précieuse saphir qui a une couleur variable et n’a jamais servi à la fabrication de pigments .
jjjjjjSarcelleBleu canard autour des yeux de canard sarcelle d’hiver mâle
jjjjSmaltUtilisé lors de la Renaissance italienne, et particulièrement prisé aux XVIe et XVIIe siècles par les peintres flamands et nordiques.
jjjTiffanyDéposée par l’entreprise américaine de produits de luxe Tiffany & Co, qui l’utilise depuis sa fondation en 1845
jjTurquinD’origine italienne (turchino aujourd’hui dit turchese, turquoise) est attesté en français dès 1441.
jTurquoisePar analogie avec la turquoise, une pierre ornementale

Laisser un commentaire