le parler du Nord

Parler du Nord : mots et expressions typiques

Le parler du Nord est un mélange de patois local appelé le picard (ou ch’ti dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais), de langue d’île-de-France et de normand, ces langues s’étant s’influencées mutuellement depuis de nombreux siècles.

Nous avons réuni quelques mots et expressions typiques du Nord de la France.

Mots, expressionsSignification
abilevivement
à cette heuremaintenant, de nos jours
adé / à l’arvoyure !au revoir ! a bientôt !
à toute berzingueà vive allure
amiclotercajoler quelqu’un
aroquerenvoyer chez le voisin un ballon
avoir la drissesouffrir de diarrhée
babacheidiot, simplet
baisseun baiser
baisser (ou remonter) le carreaubaisser la vitre
baraquemaison
battéemettre du linge dans la machine à laver
bellotbeau
berdouleboue
berdoulerfabriquer
bien misbien habillé
biloutesexe masculin ou homme
bistoulealcool fort ou liqueur 
boubourseidiot, simplet
bouque à chuque (bouc à chuc)une bouche à sucre (enfant qui aime les bonbons)
bourle jeu de boules traditionnel du nord 
braderiebrocante ou vide-grenier
braire pleurer
briquetcasse-croûte
brunmatière fécale
camanettecommère
caquotorteil
carabistouillemensonge
carincabane au fond du jardin dans le bassin minier
carnassecartable
carpintapage
carrettevoiture, bagnole
cayelle/ cayèlechaise
chicon endive
chirloutecafé beaucoup trop léger
claquardpain perdu ou pain crotté
clinchepoignée de porte
coqueleuxamateur de combats de coq 
coquillebrioche fabriquée uniquement dans la période de noël très riche en beurre et sucre
coulonneuxamateur de concours de pigeons 
couréepetite cour commune à plusieurs immeubles
crayon de bois  crayon à papier
décarocherperdre la raison
dégavarlédébraillé
des mnoulesdes manières
drache pluie soudaine
dracherpleuvoir
drissardpeureux
drôle insaisissable voire étrange
ducasse foire aux manèges
entre les midispause méridienne
epeutnaertsépouvantails
esbaubiétonné, stupéfait
estaminetancêtre des cafés dans le nord et en Belgique
est-ce que tu sais me passer le sel ?est-ce que tu peux me passer le sel ?
éteindre le robinetfermer le robinet
être à pied de chaussettes marcher en chaussettes
être en foufellepersonne qui est dans tous ses états
être farcé être en retard, ne pas s’être réveillé
être gaulé comme un sprateêtre maigre
être mateavoir l’air fatigué
faire de l’essencefaire le plein
faire l’jacquesfaire l’imbécile 
faire une baissese faire la bise
faluchepain blanc individuel typique du Nord Pas-de-Calais et de Belgique
fermer la lumièreéteindre la lumière
forttrès
fraique mouillé
frouettesmiettes de pain
gardincourt jardin et cour (la maison)
glainepoule
grind diseu, p’tit féseu !beau parleur mais qui ne fait pas grand-chose
heinexcusez-moi
il fait cruil fait froid et humide
il fait malsainle temps est à l’orage
imbernaquers’embrouiller
impaffermanger goulûment
ils montfaçon de conjuguer le verbe mettre à la 3ème personne du pluriel 
je te dis quoije te tiens au courant
juscafé
ker / querreaimer, tomber et chercher
kermesse fêtefête
l’raccroc journée qui suit un mariage ou un grand événement 
laisse la porte contre  laisse-la entrouverte
le trou à tarteexpression pour dire qu’on avalé de travers : « c’est passé par le trou à tarte »
machucrerabîmer queque chose
maguettepersonne têtu, qui n’en fait qu’à sa tête
marie-toutoulefemme de mauvaise vie, mal habillée
maronnepantalon
matefatigué
moqueux d’ginspersonne moqueuse 
mouquille morve
nonocheidiot
on se dit quoi on se tient au courant
on va le faire en allantau fur et à mesure
pain coupépain ordinaire que le boulanger met en tranche dans un sachet 
paletotmanteau
petit pain pain au chocolat
poêlese prononce « pwel »
quinquinbébé
racamaillerse réconcilier
ramasse-poussièrepelle
ramonbalai  (ramoner = balayer)
raviserregarder 
saque eu’dinavance plus vite
si ça tombesi ça se trouve
souffletteune ampoule au pied
souglothoquet
targniole ou torgniole bonne grosse gifle
tenir poursupporter 
terri(l) le « l »  ne se prononce pas comme fusil
tiotpetit, un gamin
tisotevous autres  ou vous
tout partoutpartout
une mucheune cachette  (se mucher = se cacher)
vindiousvingt dieux
vingte vingtvingte vingt
vinguetteoh la la ! pour exprimer sa grande surprise
vol-au-ventbouchée à la reine
wagonse prononce « ouagon »
 wassingueserpillère
watertoilettes 
zinzinsoirées étudiantes

En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire