“Aux petits oignons (être)” : origine et signification

L’expression “aux petits oignons” s’emploie généralement pour qualifier une action exécutée avec soin ou une situation très confortable. Quelle en-est l’origine ?

Définition :

  • Bien fait, avec beaucoup de soin et d’attention;
  • Parfait, très bien;
  • Choyé, dorloté.

Origine :

Les petits oignons font référence aux oignons nouveaux que l’on trouve au printemps. Frais et moins forts que les oignon traditionnels, ils sont aussi appelés oignons frais. Doux et frais, ils se mangent crus ou cuits et se digèrent très bien. Ils entrent dans la composition de nombreux plats printaniers tels que la blanquette de veau, le foie de veau ou le miroton de bœuf, plat très populaire au XIXe siècle et souvent cité dans la littérature policière ou populaire.

L’expression “aux petits oignons” se rapporte ainsi à l’origine à une préparation culinaire soignée avec des “petits oignons”, finement coupés et dorés à la poêle (“glaçage à blanc et à brun”), censée relever d’un haut degré de perfection et procurer beaucoup de satisfaction.

L’expression :

Dès le milieu du XIXe siècle, la formule “préparer ou arranger aux petits oignons” apparaît en référence à la préparation de viande aux petits oignons. Ainsi dans la pièce “les cosaques” d’Alphonse Arnault et Louis Judicis jouée en 1853 au théâtre de la Gaité, on trouve la réplique suivante “Eh ben Sergent, trouvez-vous que je lui aie arrangé ça aux petits oignons ?”.

Dans son dictionnaire d’argot moderne (1881, Lucien Rigaud définit “aux petits oignons ou oignes” comme “excellent, supérieur” précisant que “l’oignon joue un grand rôle dans la casserole du peuple de Paris pour qui le miroton est un plat fondamental et patriotique”.

Souvent utilisée dans le langage argotique (Simenon), l’expression peut désigner l’attention portée par quelqu’un à quelque chose (“réserver un traitement aux petits oignons”), exprimer une grande satisfaction (“être aux petits oignons”) ou un haut degré de perfection ( “aux petits oignons”).

De façon ironique, employer cette expression signifiera au contraire “bâclé”, “fait en dépit du bon sens”, “ni fait ni faire”.

Laisser un commentaire