Français soutenu : 100 adjectifs à connaître et à utiliser

Nous avons sélectionné ci-après 100 adjectifs de français soutenu à connaître et à utiliser.

Adjectifssignification
ascétique austère, rigoureux
attentatoire qui porte atteinte
belliciste qui est partisan de la guerre, de la force dans le règlement des conflits
bucoliquequi a rapport à la vie des champs telle qu’évoquée dans la poésie pastorale
byzantinqui évoque par son excès de subtilité, son caractère formel et oiseux, l’image traditionnelle de Byzance
cabalistiquequi est relatif à la kabbale/qui a rapport à l’occultisme/mystérieux, difficilement
candide d’un blanc pur/pur et innocent sans défiance
capiteux qui porte, monte à la tête, échauffe les sens/qui excite le désir
captieux qui tend sous des apparences de vérité, à surprendre l’esprit, à tromper, à induire en erreur
cinglant qui blesse
coercitifqui exerce une contrainte, une coercition
comminatoire qui constitue une mise en demeure, un avertissement ou une menace
concupiscent salace, lascif, animé par le désir des biens terrestres
congruent qui convient, qui s’applique bien
consubstantielcoexistant, inséparable de
contingent qui peut se produire ou non, soumis au hasard/rencontré par hasard, non essentiel
délétèrenéfaste, nuisible
dilatoire qui vise à différer, à gagner du temps
dirimant qui met obstacle à la célébration d’un mariage ou qui si le mariage a déjà été célébré l’annule [« objection dirimante » : qui détruit un raisonnement]
dispendieux qui est l’occasion d’une grande dépense
disruptif qui éclate/qui peut causer une rupture
draconiend’une excessive sévérité
drastique énergique, draconien, très actif
drolatiquequi a de la drôlerie, qui est récréatif et pittoresque
édifiant qui est particulièrement instructif
elliptique qui ne développe pas sa pensée fait des ellipses (procédés de style pour raccourcir le discours, art de sous-entendre/procédés de style consistant à ne pas exprimer un ou plusieurs mots que l’esprit doit suppléer)
excentrique dont la manière d’être est en opposition avec les habitudes reçues
exorbitant qui dépasse la juste
exsangue vidé de sa substance/qui a perdu beaucoup de sang/très pale
facétieux qui aime à dire des plaisanteries burlesques
factieux qui exerce contre le pouvoir une opposition violente tendant à provoquer des troubles
fallacieux destiné à tromper, à égarer/ fourbe, perfide
grégaireespèces dont les individus vivent côte à côte par groupes nombreux /qui provoque le groupement d’êtres vivants ou qui en résulte (« instinct grégaire« : qui porte certains individus à suivre docilement les impulsions du groupe où ils se trouvent)
hétérodoxe  qui n’est pas orthodoxe, conformiste
hiératique  qui concerne les choses sacrées, le formalisme religieux, la liturgie/art, style imposé par une tradition sacrée/qui semble réglé, imposé par un rite, un cérémonial, une tradition
hyrcanien  cruel, farouche, terrible
iconoclaste personne qui condamne, proscrit ou détruit les images saintes/qui est hostile aux formes héritées du passé, aux traditions jusqu’à les détruire
idoine propre à quelque chose
idyllique merveilleux, idéal
impavide qui n’éprouve ou ne trahit aucune peur
impénitent qui ne se repent pas de ses péchés/qui ne renonce pas à une habitude
impérieux qui commande d’une façon absolue, n’admet ni résistance, ni réplique/qui force à céder, auquel on ne peut résister
impérissable qui continue dure très longtemps
impromptu improvisé/à l’improviste, sans préparation
inaliénable qui ne peut être enlevé à quelqu’un de par sa nature
incisif qui a un effet pénétrant, qui attaque ou touche profondément
inconséquent qui est en contradiction avec soi-même/qui ne calcule pas les conséquences de ses actes ou de ses paroles
inconvenant qui est contraire aux convenances ; aux usages, à la bienséance
indubitable dont on ne peut douter/dont l’issue ne fait aucun doute, est inéluctable, inévitable
ineffable qui ne peut être exprimé par des paroles/qu’on ne peut décrire du fait d’un caractère bizarre, extravagant
inexpugnable qui ne peut être vaincu
inique très injuste
insidieux qui se développe se manifeste insensiblement
intempestifqui se produit) contretemps, n’est pas fait à propos/qui est hors de propos, choque, étonne 
invétéré qui est tel depuis longtemps
invocatoire qui sert à invoquer (appeler à l’aide par des prières, implorer ou réclamer une aide)
irréfragable qu’on ne peut contredire, récuser
labile se dit de ce qui est fragile, peu stable/ sujet à tomber, à faillir
laconique qui s’exprime en peu de mots, sans détails inutiles/ succinct, bref, concis
lapidaire relatif aux pierres fines et précieuses / qui est d’une concision tranchante
latitudinaire qui s’accorde des libertés dans les principes d’une religion/ trop tolérant, laxiste
laudatif qui loue, marque la louange / élogieux
lénifiant qui ôte toute énergie / apaisant, calmant
léonin qui rappelle physiquement ou moralement le lion, qui est digne d’un lion / abusif, inéquitable
licencieux extrêmement libre dans ses mœurs, ses écrits, ses paroles / contraire à la pudeur, à la décence; débauché, libertin
licite permis par la loi
liminal juste perceptible, au niveau du seul de perception
loisible être permis, possible ou envisageable, autorisé
longanime qui se montre patient malgré la possibilité ou l’autorité qu’il aurait de faire cesser ce qui lui déplait/indulgent
manichéen qui juge les choses selon les principes du bien et du mal, sans nuances et sans état intermédiaire, dualiste
marmoréen qui a la nature ou l’aspect du marbre/ qui est froid, impassible, dur, blanc comme le marbre
mirifique qui est merveilleux, très surprenant
obséquieux qui manifeste de façon excessive les marques de politesse, les égards ou l’empressement envers quelqu’un/ flatteur
ostensible que l’on ne cache pas , qui est fait dans l’intention d’être vu
patent évident, manifeste, incontestable
perclus impotent/ partiellement paralysé par l’effet d’une cause passagère
pernicieux qui est dangereux pour la santé, nocif/ qui est moralement mauvais
picaresque genre littéraire espagnol ancien mettant en scène un aventurier aux prises avec toutes sortes de difficultés et permettant par ce biais de contester l’ordre établi
prégnant qui s’oppose avec une grande force
prodigue qui dépense follement/ dépensier
prolixe qui est trop long dans ses discours ou ses écrits/ bavard/ qui se perd dans des développements intitules
prométhéen relatif à Prométhée qui déroba le feu aux dieux/ caractérisé par le désir de se surpasser, le gout de l’effort et des grandes entreprises/ qui croit en l’homme, en l’action et en la foi de la  grandeur humaine/ immense, énorme , titanesque
propitiatoire utilisé pour s’assurer les bonnes grâces de quelqu’un
protéiforme qui varie de forme souvent , qui se présente sous des aspects très divers
pusillanime qui manque d’audace, de courage/ timide/ qui craint le risque, les responsabilités
régalien qui appartient à la royauté , au roi, ce qui lui est propre, qui le concerne/ du ressort exclusif de l’État ou de son représentant suprême
roboratif qui fortifie, redonne des forces, de l’énergie
séculier laïque, non religieux
séditieuxqui vise à fomenter une révolte contre l’autorité
sémillant pétulant, plein d’entrain, fringant
sibyllin dont le sens est obscur, énigmatique, mystérieux, symbolique
sporadique qui existe ça et la, de temps en temps, de façon intermittente et irrégulière
superfétatoire qui s’ajoute inutilement/ redondant, superflu
trivial qui est d’une crudité choquante/ grossier, vulgaire/ banal, ordinaire, commun
truculent qui est à la fois brutal et gai, haut en couleur, pittoresque
velléitaire qui n’a que des intentions faibles, qui ne se décide pas à agir ou n’agit pas selon ses décision
versatile qui change facilement d’opinion, exposé à des revirements soudains
vexatoire qui blesse, froisse l’amour propre
vindicatif porté à se venger, qui marque un esprit de vengeance
vipérin hypocrite et méchant
volubile qui parle avec abondance , rapidité, facilité

Citation :

“Ma patrie c’est la langue française.” Albert Camus


En savoir plus sur L'ABC DU FRANÇAIS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Un commentaire

Laisser un commentaire